Aller au contenu

Endurance Motorsport Series: Le rival de Le Mans Ultimate ?

Annoncé un peu par surprise lors du dernier Nacon Connect, on apprend que le studio KT Racing développe un second sim en parallèle du très attendu Test Drive Unlimited Solar Crown. Responsable des anciens WRC le studio dévoile cette fois-ci Endurance Motorsport Series. Le jeu s’éloigne du gameplay fun et décomplexé de Test Drive pour se concentrer sur la simulation et la stratégie. En effet, au delà de la conduite les joueurs pourront également incarner les ingénieurs et gérer la course depuis les stands, un mix intéressant sur le papier.

La conduite, entre tactique et réactive

L’ambition d’Endurance Motorsport Series est visiblement de proposer un gameplay où la vitesse de réflexion est préférable à celle de la voiture ! Comme c’est le cas dans les véritables courses d’endurance, vous aurez bien sûr accès à de véritables bolides, mais l’objectif sera surtout de trouver le bon équilibre entre vitesse et régularité. Ainsi, il vous faudra faire les bons choix au bon moment : quand passer au stand ? Faut-il ralentir le rythme pour ménager la voiture ou au contraire attaquer les concurrents ? 
De plus, la communication autour du jeu insiste sur les évènements imprévus qui surviennent lors des courses d’endurance comme les évolutions météos, le cycle jour/nuit et bien sûr les accidents. Enfin la maxime « win as a team » souligne bien l’accent mis sur la gestion d’une équipe au global.

Toute une équipe est nécessaire pour gagner le Mans

On dit souvent que les pilotes d’endurance doivent mettre leur égo de côté pour gagner une course de 24 heures pour se focaliser sur l’esprit d’équipe et la collaboration. Mais que dire des ingénieurs ? Plus indispensables que jamais pour gérer l’usure d’une voiture poussée jusqu’à ses limites ils restent dans l’ombre.
Endurance Motorsport Series rétablira un peu cette injustice puisqu’il est d’ores et déjà annoncé que vous pourrez incarner les ingénieurs et influencer sur le résultat de la course depuis les stands. Les détails sur la manière concrète sont encore inconnus, mais le principe est intéressant. Cela permettra aussi de se distinguer un peu de la concurrence.

Véhicules et circuits officiels

En dépit d’avoir beaucoup d’infos confirmées, Nacon et KT Racing promettent « une sélection des meilleures Hypercars, MP2 et GT des plus grands constructeurs ».

endurance motorsport series voitures
Une première silhouette

Les créateurs du jeu ont précisé que ces différentes classes de véhicules pourront être réunies au sein d’une même course. Parmi ceux-ci, on a déjà pu apercevoir dans le teaser ci-dessus la Porsche 963 LMD ainsi que la Porsche 911 GT3 R
Côté circuit, on nous annonce une reproduction exacte des circuits officiels, mais pas l’intégralité du calendrier WEC. La communication autour d’Endurance Motorsport Series n’étant encore qu’à ses débuts, il faudra sûrement attendre plusieurs mois avant d’avoir une liste complète.

Pas de date de sortie pour Endurance Motorsport Series

On a beau chercher, impossible d’obtenir un créneau plus précis que le « courant 2025 » du teaser. En revanche, on sait déjà que le jeu sera disponible sur PC mais aussi PS5 et Xbox Series.
Ces sorties consoles pourraient peser dans la balance puisqu’hormis Le Mans Ultimate, il n’existe pas d’autres simulations d’endurance de qualité à se mettre sous la dent.

Sur les plates-bandes de Le Mans Ultimate ?

Finalement sorti le 20 février en early access, ce dernier est encore loin d’être fini: plantages, bugs et menus hyper lents viennent plomber le plaisir d’une simulation qui continue toutefois de s’améliorer… En revanche, on ne sait toujours pas quand Le Mans Ultimate sera véritablement terminé et par extension, si des versions consoles sont prévues. Même dans le cas où Le Mans Ultimate finirait par débarquer sur Playstation ou Xbox, rien ne dit que ce sera avant Endurance Motorsport Series.

Alors que ce dernier va clairement tenter d’envahir le segment de Le Mans Ultimate, le public consoles pourrait faire la différence et permettre à la future simulation de KT Racing de se faire une vraie place dans le monde très compétitif des jeux de course. 

Réponse définitive en 2025 ?

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *