Aller au contenu

Simagic GT NEO: Le top de l’entrée de gamme ?

Aujourd’hui on s’intéresse à la dernière nouveauté de chez Simagic avec la roue GT NEO. Connue entre autres pour ses volants Alpha et ses équipements de qualités, la marque décide désormais d’aller sur l’entrée de gamme en proposant une roue à moins de 400€. Un prix qui semble à première vue raisonnable au regard des standards de la marque chinoise. Voyons donc plus en détail ce qu’il en est de la roue GT NEO signée Simagic.

  • 300mm
  • Conception solide
  • Palettes magnétiques
  • Maglink en option
  • Button Cap en plastique
8.3
Notre Verdict
Conception8
Fonctionnalités8
Prix9

Une roue 

Design & Conceptions

Le design de la roue est fidèle aux autres roues de la marque, on remarque le style GT ainsi que la finition carbone comme la FX par exemple. Cependant, puisqu’il s’agit d’un modèle d’entrée de gamme, la matière utilisée est en réalité un composite carbone.

Simagic GT NEO
Zoom sur le GT NEO

Cependant, la GT NEO fait bonne impression, l’ensemble est rigide et bien fini. On ne retrouve pas non plus l’aspect “jouet » qu’on peut avoir avec des équipements de premier prix. Au-delà de l’aspect rigide la prise en main est correcte avec des grippes en gomme lisse, ça reste moins bien que du cuir mais au vu du prix rien de surprenant

Coté commande, on retrouve les éléments suivants :

  • 2 encodeurs rotatifs (pouce)
  • 2 7-way funky switch
  • 4 encodeurs rotatifs
  • 10 boutons classiques
  • 1 Bandeau LED RGB (15 LED)
  • 2 shifters magnétiques
  • 2 palettes analogiques

Autre précision, la plupart des boutons sont en plastiques rigides, seuls les encodeurs rotatifs au niveau des pouces sont en aluminium. Pour le reste, les boutons classiques ainsi que les encodeurs rotatifs de la roue sont rétroéclairés. 

Fonctionnalités principales

Au niveau des fonctionnalités principales du GT NEO on retrouve à l’arrière de la roue 4 palettes, à savoir 2 shifters magnétiques et 2 palettes analogiques. On constate une bonne épaisseur des shifters avec de l’acier 3mm. Aussi, les palettes sont légèrement ajustables, environ.

Enfin, les palettes peuvent être utilisées dans plusieurs modes, soit embrayage et frein, dual clutch ou en mode button par exemple si le jeu ne supporte pas le dual clutch. Simagic précise également que la roue est compatible avec les futures fonctionnalités de la marque. En effet, il sera possible d’ajouter des palettes supplémentaires, de la même manière que le podium module de Fanatec.  

En ce qui concerne le quick release, rien de totalement nouveau mis à part la largeure augmentée d’environ 50%. Cela offre une meilleure prise en main lors du changement de roue. Autrement, le quick release de Simagic est toujours aussi efficace et fonctionnel.

Compatibilité du GT NEO: Le Maglink

La compatibilité du GT NEO est l’un des points sur lequel insiste Simagic, puisque la marque permet à la roue d’être équipée sur des bases tierce. Ce qui veut dire qu’il est totalement possible de monter cette roue sur votre base Fanatec, ou Asetek par exemple.

simagic gt neo maglink
GT NEO & Mag Link

Cependant, la manipulation requiert le “Maglink”, vendu en option dans les 20 € environ. Une fois le Maglink en votre possession il suffira de changer le socle arrière de la roue pour le remplacer par l’adaptateur fourni avec le Maglink. Équipez ensuite le quick release de la base tierce au GT NEO, le tour est joué.

La manipulation fonctionne bien entendu uniquement sur PC puisqu’il faut que la roue et le volant soient tous les deux branchés à votre ordinateur. Autrement, votre volant ne fonctionnera pas. Dernière précision, n’essayer par non plus de brancher le volant à la base tierce via les broches de connexion, vous serez là aussi incapable de faire fonctionner le volant. Pour faire simple, la roue et le volant sont simplement montés l’un sur l’autre sans connexion, le reste s’effectue via votre tour. 

Une nouvelle feature d’avenir ?

Globalement, cette feature est intéressante puisqu’elle ouvre la voie à une nouvelle façon d’imaginer le simracing, aussi bien coté constructeur que côté joueurs. Pour autant, je ne pense pas que cela soit si game changer. Pour ma part, je pense qu’il est préférable de se cantonner à un écosystème, surtout pour des raisons de compatibilité. Tout dépendra de la direction prise par les constructeurs, soit plus de restriction soit une ouverture progressive des écosystèmes à l’image de Simagic.

Les alternatives du marché

La bataille est lancée, le GT NEO vient probablement établir un nouveau standard en matière d’entrée de gamme. Face à lui on retrouve le bien connu Fanatec Mclaren GT et le plus récent Moza KS.

Simagic
GT NEO
Simagic
  • 300mm
  • Shifters magnétiques
  • Dual Clutch
  • Composite Carbone
  • +/-350€ TTC
Fanatec
McLaren GT3 V2
Fanatec
  • 300mm
  • Shifters
  • Dual Clutch
  • +/-260€ TTC
Moza
MOZA KS
Moza
  • 300mm
  • Shifters
  • Dual Clutch
  • +/-300€HT

Dans l’ensemble le GT NEO l’emporte sur tous les aspects, finitions, design, commande cette roue fait tout mieux. Ceci étant dit, le prix n’est pas le même que chez Fanatec et Moza, gardez aussi en tête qu’il faut potentiellement ajouter à cela un volant ainsi qu’un pédalier.

Avis général sur le Simagic GT NEO

La Simagic GT NEO est une excellente roue d’entrée de gamme dotée d’une conception de qualité. Malgré l’utilisation de composite carbone, la roue donne une impression de solidité et reste rigide. Aussi, sa taille de 300mm rend la roue versatile, elle pourra être utilisée avec tout type de véhicule. Enfin la roue dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires en termes de commande et d’affichage nécessaire pour le simracing. 

Si vous êtes encore à la recherche d’une roue pour débuter, le GT NEO est une très bonne option à considérer. Autrement, si vous êtes déjà engagé dans un écosystème, je ne pense pas qu’il vaille la peine de faire le grand écart. Même si la compatibilité est techniquement possible je resterais prudent. On ne sait pas encore comment ce système évoluera dans le temps à venir, peut-être qu’il sera rendu obsolète par les constructeurs.

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *