Aller au contenu

Les 5 jeux de course les plus attendus pour 2023/2024

La compétition s’annonce rude pour les jeux de simracing ! Rallye, course GT ou endurance, de la pure simulation aux jeux plus « arcade », l’année à venir sera riche en nouveautés. Face à tant de jeux, on vous propose un petit florilège de nos 5 jeux à suivre pour 2023/24.

Les jeux à suivre pour 2023 2024

1- Forza Motosport

Officiellement non-numéroté, le prochain opus Forza Motosport sera bien le huitième de la série et surtout le jeu de course le plus attendu de l’année 2023. Tant mieux, puisque c’est également le plus proche, on attend avec impatience sa sortie le 10 octobre 2023.

Historiquement à mi-chemin entre la simracing et l’arcade, le petit dernier de Turn 10 Studios semble avoir renforcé ses exigences. Amélioration de la physique des pneumatiques, une gestion des dégâts visiblement rehaussée mais surtout un soin méticuleux apporté aux graphismes et la sonorisation.
Au vu du succès commercial prévu, le prochain opus met également en avant l’aspect compétitif et multijoueur pour allonger au maximum la durée de vie: système de ranking mondial, notation des performances de conduite, défis hebdomadaires multiples… Ce n’est pas le contenu post-lancement qui va manquer, comme le prouve notre récent article sur le sujet.

Plus que quelques jours à attendre avant de pouvoir poser nos mains sur ce qui s’annonce comme le plus beau jeu de voitures sorti à ce jour. Si les plus puristes du simracing préfèreront peut-être ACC ou iRacing, le prochain Forza devrait tout de même être une excellente porte d’entrée pour les nouveaux ou ceux qui souhaitent s’y remettre en douceur.

2- EA Sport WRC 2023

Direction les sentiers rallye avec EA Sport WRC 2023 ! Comme le nom l’indique, le nouvel opus des développeurs de Dirt est maintenant labellisé Electronic Arts et pour la premier fois sous licence officielle World Rally Championship. Cette exclusivité WRC permet ainsi d’aligner 73 voitures officielles, y compris les modèles hybrides introduits l’année dernière ainsi que 17 terrains ! Le tout pour la première fois sur Unreal Engine.

Sortie prévue le 3 novembre 2023 sur PC et PS5, Xbox Series. Époque oblige, un mode multiplayer online sera évidemment possible, mais on lorgne tout de même plus sur le mode carrière, et notamment la possibilité de créer sa propre voiture.

De plus, il faut bien admettre que les simulations de rallye ne se bousculent pas au portillon… Les fans de la discipline risquent donc de se jeter sur le nouveau jeu de Codemasters, trois ans après DiRT 5 !

3- Rennsport

Originellement annoncé pour janvier 2023 et après une session beta le 6 juin, la sortie définitive de Rennsport semble se maintenir pour décembre 2023 ! Alléluia !

La beta n’était en effet pas si ouverte que ça, avec des clefs données en priorité aux pros de l’esport ou aux influenceurs. Mais les retours et quelques aperçus glanés tant bien que mal laissent espérer de belles choses pour la simracing made in Competion Company. Le studio munichois semble en effet avoir pondu un jeu certes techniquement moins clinquant qu’un Forza, mais peut-être plus ambitieux d’un point de vue réalisme et simulation. À trois mois de la sortie officielle, on a surtout pu voir des véhicules GT3 de constructeurs allemands, mais le catalogue continue de s’étoffer régulièrement.

En ce qui concerne sa philosophie de jeu, il semble clair que Rennsport fait le choix du multi et de l’esport, comme le prouve son championnat ESL R1. Rennsport veut clairement gagner le cœur des pilotes sur PC les plus compétitifs ! Et s’il reste bien quelques interrogations autour du jeu, les feux sont globalement au vert.

4- Le Mans Ultimate

Si vous êtes fans de course d’endurance, voilà probablement LA hype de votre année 2023… Ou 2024 ? Le petit dernier de Studio 397 (aussi responsable de rFactor 2) est en effet toujours annoncé pour le dernier trimestre 2023, mais n’a pas encore de date officielle précise…

Cela n’entame pas l’impatience des joueurs ! Grâce à sa licence officielle, Le Mans Ultimate promet tout le contenu cher aux fans de la prestigieuse course: les dernières hypercars Porsche, Peugeot, Ferrarri et bien d’autres, mais aussi les classes LMP2 et GTE seront également disponibles. Évidemment, le jeu jouit aussi de la bonne côte du Studio 397 et rFactor 2, bien installés dans le cœur des fans de simracing depuis 10 ans.

Eh oui, déjà une décennie depuis la sortie de rFactor 2, pourtant le moteur du jeu reste toujours l’un des plus abouti du marché. Dans ce sens, les équipes du Studio 397 annoncent un moteur amélioré, hâte de voir ça donc ! En plus de cela, on espère un lifting graphique et physique bienvenus. Enfin, les temps de chargements qui avaient énervés plus d’un joueur dans rFactor 2 seront normalement mieux optimisés ! Pour terminer, un autre défaut que l’on espère résolu dans Le Mans Ultimate : la calibration hasardeuse des volants. Un point tout de même important pour une simracing…

5- GT Revival

Si vous êtes un trentenaire (encore jeune donc :)), le nom GTR devrait vous évoquer quelques souvenirs. Avançant à pas feutrés en 2023, la mythique série de jeux de course sera officiellement de retour en 2024 avec GT Revival. Développé par Straight4 Studios, l’équipe réunit la majorité des équipes ayant développé GTR (2005) et GTR 2 (2006), l’effet madeleine de Proust est bien présent.

Hormis quelques screens par ci par là, on en sait pour l’instant que très peu sur le jeu. L’introduction de nouvelles séries comme la GT3 Moderne, le Groupe C ou les GT1 a été officialisé, mais sans exemples concrets. L’IA des adversaires, du crew chief et des commentateurs ont aussi été mis en avant dans les différents communiqués, mais là encore sans démonstration vérifiable.

En bref, si le bien-nommé GT Revival joue fort la corde de la nostalgie, le jeu n’est guère plus qu’un nom pour le moment. Affaire à suivre !

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *