Aller au contenu

Zoom sur la team Bilstein: Du Simracing au Nürburgring

Fondée en 2023 par Bilstein et composée de 3 créateurs de contenus, l’atypique team Bilstein continue de se faire une place dans la sphère du sport auto professionnel. Beaucoup moins expérimentés que la plupart des pilotes face auxquels ils concourent, les trois membres de l’équipe impressionnent par leurs performances. Après une première saison en NLS au bord d’une BMW330i les pilotes seront cette fois ci au volant d’une BMW M4 GT4 avec comme objectif une qualification aux 24h du Nürburgring. Gros plan sur cette équipe qui ne devrait pas cesser de faire parler d’elle.

Team-Black-Falcon-Bilstein
BMW M4 GT4 – Team Black Falcon Bilstein

Présentation des pilotes : une équipe aguerrie

Initialement composée de 3 membres lors de la saison précédente l’équipe est désormais constituée de 4 pilotes afin d’allier jeunesse et expérience. 

Steve Alvarez Brow “Super GT”

Steve Alvarez Brown, mieux connu sous l’alias Super GT cumule 900k abonnés sur sa chaîne Youtube où il partage à la fois des vidéos de simracing et ses aventures dans le sport automobile. Steve n’est pas un débutant, fort de 20 ans de Karting le youtuber pilote depuis 2022. Tout d’abord en VW Fun Cup au volant d’une Mazda MX-5, puis plus sérieusement en Radical SR1 lors du Donington Park GP en Septembre de la même année.

Bilstein-Steve-Brown
Steve Alvarez Brown « Super GT »

Jimmy Broadbent

Jimmy Broadbent est une, si ce n’est la figure majeure de la scène simracing internationale. Suivi par plus de 900k personnes sur youtube, le vidéaste prend part à  de nombreuses compétitions en ligne comme les 24h du Mans Virtuel ou les F1 Esports Virtual Grand Prix. Sans expérience préalable Jimmy débute la compétition sur circuit en 2021 au sein du Britcar Endurance Championship. L’année suivante, il fonde sa propre équipe, la Team87 et remporte la Praga Cup

Jimmy Broadbent Team Bilstein
Jimmy Broadbent

Misha Charoudin

Misha Charoudin est l’un des pilotes les plus expérimentés du Nürburgring. Au-delà d’être youtuber Misha est avant tout pilote Taxi respecté, il emmène des centaines de clients faire le tour du circuit avec lui au volant depuis 2015. Plus grand public, sa chaîne comptabilise 1,3M d’abonnés, le recordman de l’équipe. Il y publie régulièrement ses tours du circuit qu’il fait avec ses clients.

Bilstein Misha
Misha Charoudin

Manuel Metzger

Manuel Metzger est le doyen de l’équipe, déjà pilote pour Bilstein il remporte la course des 24h en 2016 au côté de Bernd Schneider, Maro Engel & Adam Christodoulou. Après une importante blessure en 2022 le pilote décide de faire une pause, 2024 signe donc son retour sur la piste. Au total, il comptabilise à lui seul 28 années d’expérience en course automobile qui profiteront à coup sûr à son équipe.

Manuel Metzger
Manuel Metzger

Premiers succès et premiers espoirs

A peine lancée, l’équipe commence à performer dès la première course des NL Serie (Nürburgring Langstrecken-Serie) anciennement VLN. En effet, la Race Team Black Falcon Bilstein remporte la course haut la main le 7 Avril dernier. Une première victoire qui fait la fierté de la communauté simracing et suscite aussi beaucoup de curiosité.

Une équipe qui gagne aussi d’un point de vue économique

Il ne fait aucun doute que Bilstein cherche à bénéficier de la visibilité des trois créateurs, il serait dommage de se priver d’une audience de 3 Millions de personnes. Aussi, il ne faut pas oublier les investissements colossaux nécessaires en sport automobile.

Du côté des youtubers/simracers l’opportunité reste intéressante, malgré une grande communauté il aurait été impossible pour l’un d’entre eux de parvenir à ce niveau de compétition sans l’aide d’un sponsor. On avait d’ailleurs déjà évoqué ce type de partenariat suite à la collaboration entre Moza et Jimmy Broadbent.

Ainsi, garantir une exposition commerciale chiffrée en millions de spectateurs dès le lancement d’une équipe semble très malin ! De plus, les figures de proue de l’équipe ne seront pas uniquement des influenceurs sans talent, puisqu’ils possèdent certaines des qualités nécessaires pour performer. Un exemple concret qui prouve que la pratique du simracing peut se transposer à la « véritable » compétition automobile. L’équipe vient d’ailleurs de le prouver une nouvelle fois avec sa victoire du 7 avril et même avant pour Jimmy Broadbent en Praga Cup.

Simracing et sport automobile

Ce n’est cependant pas la première fois que des Simracers s’illustrent en sport automobile. On pourra par exemple citer Jann Mardenborough, sorti de la GT Academy il est l’un des premiers pilotes virtuels à se faire une place en tant que pilote professionnel. D’autres initiatives comme plus récemment le programme Racing Prodigy tentent d’établir des ponts entre les deux disciplines

D’autres créateurs sont aussi sur le même chemin à l’image de Suellio Almeida qui rejoint cette année le Radical Cup North America programm grâce à Logitech avec la volonté de courir les 24H du Mans en 2028. 

Bientôt vers une démocratisation du modèle ?

Si la team Bilstein enchaîne les résultats, il n’est pas impossible que la pratique continue de se répandre. Par la même occasion, le simracing devrait lui aussi continuer son avancée au sein du sport automobile traditionnel et faire rêver les pilotes virtuels de tous horizons.

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *