Aller au contenu

iRacing Saison 4 2023 : Tout sur la plus grosse mise à jour du jeu !

À chaque trimestre sa mise à jour iRacing. Après une saison 3 correcte avec 3 nouvelles voitures, 2 circuits ainsi qu’un lifting graphique des environnements, iRacing monte en puissance sur cette saison 4. Et c’est du lourd ! 20GB de données pour 5 voitures, 3 circuits, de nouveautés coté IA et d’autres ajouts bienvenus qu’on vous propose de découvrir ensemble. En piste !

iRacing saison 4 2023
iRacing Saison 4 2023

5 nouvelles voitures

Un joli quintet vient rejoindre le roster iRacing ! Mention spéciale pour la Porsche 963 et l’Acura ARX-06 qui viennent compléter la catégorie GTP (autrefois l’IMSA), ainsi qu’à la Toyota SF23 qui vient également garnir la section open wheel d’une nouvelle F4.

1-Acura ARX-06

Construite pour le championnat IMSA WeatherTech SportsCar, l’ARX-06 est dotée d’un moteur V6 biturbo de 2,4 litres.

iRacing-acura-arx-06-gtp
Acura ARX 06

Plus petit que l’ARX-05 donc, mais plus puissant ! 670 chevaux pour monter sa vitesse maximale jusqu’à 327kmh, elle passe surtout de 0 à 100 en seulement 2,8 secondes.

2-Porsche 963 LMDh/GTP

Restons dans le circuit GTP avec la Porsche 963. Là encore, on ne manquera pas de puissance avec 670ch, mais l’hypercar du constructeur allemand se distingue de la concurrence par son moteur V8 biturbo.

iRacing-porsche-963-gtp-min
Porsche 963

Sa vitesse de pointe s’élève légèrement plus haut que l’Acura avec 330kmh, et nous promet des duels épiques sur la piste.

3-Ferrari 296 GT3

Dernière pépite de Ferrari à intégrer les courses GT3, la 296, comme son homologue de route la voiture est équipée d’un moteur V6 de 2,9 litres capable d’envoyer 600 chevaux de puissance pour une rotation à 7250 tr/min.

iRacing-ferrari-296-gt3
Ferrari 296 GT3

Malgré une vitesse de pointe à 285kmh (0 à 100 en 3.0 secondes) la Ferrari reste assez simple à manœuvrer et devrait ravir les pilotes débutants comme les plus expérimentés.

4-Super Formula SF23

iRacing ne manquait pourtant pas de monoplace, mais voilà qu’une nouvelle open wheel débarque pour poursuivre le partenariat entamé en saison 3. Disponible aussi bien en version Toyota que Honda, les deux super formules embarquent un moteur l4 de 570 chevaux, et peuvent monter jusqu’à 315kmh

iracing-sf23
SF 23

À noter que vous avez peut-être déjà testé le bolide nippon, puisque la SF23 est disponible sur Gran Turismo 7 depuis avril dernier.

5-NASCAR Pontiac Grand Prix – 1987

Enfin, on termine cette liste avec un petit cadeau fait aux fans de la NASCAR Cup Series. La Pontiac Grand Prix rejoint donc les Chevrolet Monte Carlo, la Ford Thunderbird et la Buick LeSabre dans le catalogue Nascar Legends. 

iRacing-pontiac-grand-prix-1987
Pontiac GP 1987

Les nostalgiques des 80’s seront ainsi ravis d’accueillir la Pontiac et son moteur V8 d’une puissance de 650ch, capable propulser l’américaine jusqu’à 367kmh ! L’ancien destrier de Rusty Wallace est véritablement un blast from the past.

3 nouveaux circuits

Pour cette 4ème saison d’iRacing, on va pouvoir faire crisser nos pneus sur 1 nouveau circuit GP, 1 Ovale et même 1 petit français ! 

1-Circuit de Lédenon

Soyons un peu chauvin en commençant par le Toboggan des Cévennes. Long de 3,151 km, le circuit de Lédenon est probablement le plus technique de France. Vallonné, sinueux avec 13 virages (15 si l’on décompose le célèbre triple gauche) le circuit a également la particularité de tourner dans le sens antihoraire. 

iRacing-ledenon
iRacing Ledenon

Bref, que ce soit le Championnat de France FFSA GT, la Coupe de France des circuits, le Porsche France et bien d’autres, Lédenon met nos nerfs à l’épreuve depuis 1973 !

2-Kern County Raceway Park

L’ovale de Kern County accueille naturellement des compétitions NASCAR telles que la Whelen All-American Series et la K&N Pro Series West. Si un ovale paraît forcément moins technique après Lédenon, le circuit de Kern County est toutefois emblématique de la culture NASCAR aux USA

3-Circuit de Zandvoort

Accueillant aussi bien un Grand Prix F1, des Championnats Tourisme et des Masters de Formule 3, le circuit de Zandvoort est un autre magnifique morceau d’histoire des sports automobiles. L’ancien tracé était déjà présent sur iRacing, mais il était plus que temps d’actualiser le circuit. L’actuel tracé, de 4,259km et 14 virages sera gratuit pour ceux qui disposaient déjà de la version précédente. 

Comme Lédenon, Zandvoort est aussi historique que technique : «  un circuit très exigeant, il y a beaucoup de virages rapides. C’est un vrai plaisir de conduire ici ». Dixit Mad Max Verstappen !

2 séries pour s’écharper chaque semaine

La saison 4 ajoute également 2 séries ou plutôt, une nouvelle et un retour en force. Pour rappel, les séries sont des compétitions aux règles spécifiques qui permettent aux joueurs de s’affronter pour obtenir divers récompenses (cash prize, nouvelles skins, matériel de customisation, etc…).

Ainsi, la Ring Meister Serie revient suite aux retours enthousiastes de joueurs. L’idée est toujours de permettre aux joueurs de s’affronter avec des voitures allant du tourisme aux GT3 et GT4 qui changent chaque semaine. 

Puis l’inédite Draft Master Serie suit un principe similaire, mais sera réservée aux NASCAR et se déroulera sur 2 circuits : Daytona pour les 6 premières semaines et Talladega pour les 6 suivantes.

L’avancée de l’IA 

Si iRacing permet d’utiliser des adversaires contrôlés par IA depuis 2019, la dernière MAJ continue d’élargir les possibilités de personnalisation. Que ce soit pour une course unique ou une saison entière, ces défis n’influent pas sur votre iRating. Parfait pour l’entraînement donc !

La mise à jour de la saison 4 ajoutent ainsi des véhicules et des circuits qui peuvent être utilisés pour paramétrer vos courses contre l’IA.

Nouveaux véhicules pour l’IA :

  • Acura ARX-06 GTP
  • Audi 90 GTO
  • Ferrari 296 GT3
  • NASCAR  Gen 4 Cup
  • NASCAR Pontiac Grand Prix – 1987
  • Nissan GTP ZX-T
  • Porsche 963 GTP
  • Super Formula SF23

Nouveaux circuits pour l’IA :

  • Circuit de Lédenon
  • Circuit Zandvoort : Grand Prix, Grand Prix avec chicane, Nationaal, Oostelijk
  • Kern County Raceway
  • Nürburgring : Grand Prix avec ou sans arène, Kurzanbindung, Sprintstrecke
  • Route Atlanta : Club, Short
  • Milwaukee Mile
  • Circuit Silverstone – 2008 : Grand Prix, Grand Prix historique, International, National, Southern

Les autres nouveautés : la sélection homeracing

Concluons avec quelques nouveautés mineures mais néanmoins bienvenues, comme l’amélioration du spotter qui donne désormais des indications sur les dégâts subis ainsi qu’une estimation du temps de réparation au stand. Ce n’est pas toujours limpide, mais cela reste mieux que rien… Reste à voir si la feature sera compatible avec le crew chief, ou s’il sera possible de réparer un type de dommage spécifique.

Toujours dans la gestion des incidents, le drapeau noir à disque sera désormais utilisé pour des problèmes mécaniques majeurs uniquement, et plus pour les dommages d’aérodynamisme. Un bon point pour le réalisme.

Enfin, l’évolution graphique et physique de l’herbe se propage aux nouveaux circuits. Cela devrait avoir davantage d’incidence sur la tenue de vos pneus. Mais on attend toujours la pluie !

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *