Aller au contenu

iRacing saison 2 2024: Pluie, permis, circuits, toutes les nouveautés

A quelques semaines de la saison 2 2024, les développeurs d’iRacing nous font le plaisir de dévoiler un compte rendu très complet des nouveautés à venir. Au programme, nouvelles voitures, nouveaux circuits ainsi que du changement concernant les permis. Mais surtout, l’introduction de la pluie grâce à la mise en place du système de météo dynamique Tempest.

iracing-saison-2-2024
iRacing Saison 2 2024

Le mode Tempest: Racing in the rain

Autant commencer par le plus gros morceau : oui, cette fois c’est sûr, la pluie arrive dans iRacing ! D’abord prévu pour la première saison 2024, le système de météo dynamique va bel et bien venir complexifier vos courses à partir de mars prochain. De même, les équipes d’iRacing promettent que leur système Tempest est sans égal sur le marché.

On vous a déjà présenté plusieurs features au travers de différents articles publiés au fil des annonces mais voici les principaux points à retenir :

  • Les pilotes devront modifier leurs trajectoires de courses sur sol mouillé pour conserver un maximum d’adhérence à la piste
  • Le sol mouillé peut provoquer de l’aquaplaning
  • Pas de « flaques statiques » (ndlr : l’eau se dispersera de manière réaliste au fur et à mesure des passages)
  • Il sera possible de régler la météo pour qu’elle soit dynamique et prévisionnelle, OU statique OU personnalisable selon différentes timelines au sein d’une même course
  • Des données météorologiques historiques et réelles serviront de bases aux prévisions
  • Le système pourra être appliqué lors des sessions d’essai, des courses contre l’IA ainsi que les évènements multijoueurs en ligne
  • Les spotter et crew chief d’iRacing vous informeront des changements météos à venir en course et vous recommanderont quant aux choix des pneus

En complément, on peut ajouter que la ligne de séchage ne sera pas prédéterminée comme c’est le cas par exemple pour ACC. La ligne se formera plutôt en fonction des passages des véhicules pendant la course, à l’instar de la matérialisation des flaques d’eau.

Enfin, pour davantage d’infos sur le paramétrage de la météo dynamique, on vous recommande d’aller jeter un œil à notre récent update sur la pluie dans iRacing.

La pluie ne tombera pas sur toutes les voitures

De la même manière que la nouvelle gestion des dégâts ne s’applique pas à tous les véhicules, profiter des conditions météorologiques dynamiques ne sera réservée qu’à quelques voitures. Du moins au début. 

iracing rain bmw
BMW sous la pluie

Il faudra donc choisir un véhicule compatible avec le système Tempest avant d’activer (ou non) la feature pour votre course d’essai. Dans le cas des évènements multijoueurs en ligne, c’est iRacing qui décidera en amont d’utiliser Tempest.

Pour le moment, seulement 14 voitures seront compatibles avec la pluie : 

  • FIA F4
  • Ray FF1600
  • Toyota GR86
  • Audi R8 LMS Evo II GT3
  • BMW M4 GT3
  • Ferrari 296 GT3
  • Lamborghini Huracán GT3 Evo
  • Mercedes-AMG GT3 2020
  • Porsche 911 GT3 R (992)
  • Dallara P217 LMP2
  • Acura ARX-06 GTP
  • BMW M Hybrid V8 (GTP)
  • Cadillac V-Series R GTP
  • Porsche 963 GTP

Vous l’aurez sans doute remarqué, mais il s’agit tout bonnement de l’actuel roster du championnat IMSA. Sachant que l’événement des 12 heures de Sebring démarre le 22 mars (et le 13 mars IRL), on doute que ce soit une coïncidence… 

Quoiqu’il en soit, la liste est assurément vouée à s’allonger durant les mois à venir.

Pas de pluie sur toutes les pistes

Quant à savoir si Tempest sera activable sur tous les circuits, iRacing reste volontairement flou. En effet, il est prévu que des évènements tests soient mis en place dans les semaines à venir, pour un déploiement global mais progressif.

« La pluie sera activée par les administrateurs de nos séries, au cas par cas, en fonction de la compatibilité des voitures et de son impact sur la compétition »

Précise le vice-président d’iRacing Greg Hill. Dans le cas où elle est activée, la pluie devrait véritablement apparaître durant une course en fonction du système de prévision dynamique. Qui lui-même se règle en fonction des données historiques de chaque circuit, ce qui permet aux développeurs de ne pas forcément avoir à promettre à l’avance que tel ou tel événement se déroulera sous la pluie ou non. Pratique.

Toutefois, Tempest est en théorie censé fonctionner pour chaque session d’essai ou de course solo contre l’IA, il n’a pas non plus été officiellement confirmé que ce sera le cas pour chaque circuit et ce dès le premier jour de la nouvelle saison.

Le permis Route divisé en deux

Autre nouveauté importante, a partir de mars, votre permis route se décomposera en deux permis distincts : Formule et Sportive.

iRacing-permis
iRacing Permis Formule & Sport

Les pilotes commenceront donc la nouvelle saison avec un iRating et un Safety Rating identiques pour les deux permis, en fonction de leur note actuelle. Seulement, des séries différentes seront prises en compte pour progresser dans ces permis. Il ne sera plus possible de compenser les accidents survenus lors de courses de Formule 4, qui font chuter votre Safety Rating, par une course bien pépère de la série d’endurance VRS GT… 

Un changement globalement positif puisqu’il semble logique que Formule et voiture de course classique soient divisées tant les deux sont différentes à conduire. 

Les autres nouveautés: Voitures & Circuits

On l’oublierait presque, mais la saison 2 2024 n’amènera pas que de la pluie ! En effet, la mise à jour de mars rendra par exemple disponible à l’achat la monoplace Dallara 324 du championnat Super Formula Lights. De même, les fans d’ovales pourront également se réjouir de l’arrivée de la multi-surface SRX ainsi que la Micro Sprint pour Dirt Tracks. Cette dernière sera même incluse dans l’abonnement de base.

iracing srx
SRX

De plus, les modèles de la série NASCAR Cup vont profiter d’une remise à niveau de la physique tandis que l’IndyCar va également recevoir quelques améliorations permises par le retour du partenariat entre la compétition et iRacing.

Côté circuits, l’Autódromo Internacional do Algarve à Portimão, le circuit de Misano et le Millbridge Speedway vont également faire leur apparition dans le jeu. En outre, le Motorsport Arena Oschersleben, les circuits de Snetterton et de Lédenon ainsi que le Winton Motor Raceway seront désormais inclus dans l’abonnement de base !

Nouvel UI et nouveau HUD : work in progress 

Enfin, notez que la saison 2 2024 est également l’occasion pour iRacing de commencer à rafraîchir son Interface Utilisateur. Les nouveaux abonnés devront visionner une nouvelle vidéo d’introduction pour les familiariser avec la plateforme et les guider dans les menus paramètres.

Egalement, iRacing précise qu’un nouvel affichage HUD est en cours d’élaboration, ainsi qu’une révision des menus de sélections des séries. Forcément, l’attente est moins enthousiaste que pour la météo dynamique, mais on ne crache pas dans la soupe…

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *