Aller au contenu

iRacing: Comment optimiser son setup pour la pluie ?

Attendue avec impatience par les joueurs, la pluie sur iRacing est désormais réalité. Intégrée avec brio il y a maintenant un mois, la nouvelle fonctionnalité demeure très challengeante pour les pilotes. Véritable game changer le pilotage sous la pluie s’avère être un monde complètement différent pour lequel il faut prendre un nouveau départ.

De la même manière que dans notre article sur le setup ACC et après un mois passé sur les pistes nous vous proposons un récapitulatif des éléments clés à connaître pour rouler sous la pluie.Préparez vous, fini la frustration, on vous donne nos conseils et astuces pour un setup iRacing waterproof  

iracing pluie astuces

L’influence sur la conduite, Wet line vs Dry line

On commence par le point le plus important, à savoir les différences de trajectoire entre un circuit sec et un circuit mouillé. Pour faire simple, votre première préoccupation lors d’une course sous la pluie doit être de maximiser votre grip. 

Pour se faire, vous devez éviter les surfaces lisses, ce sont généralement les lignes de conduite habituelles car polies par les passages à répétitions (dry line). Par conséquent, en cas de mauvais temps vous serez obligé de trouver l’adhérence ailleurs que sur les trajectoires traditionnelles, c’est-à-dire les wet line.

iRacing pluie circuit
Exemple d’une piste détrempée

En pratique, préférez une trajectoire plus large dans les longs virages avec une accélération tardive, juste avant la sortie. 

Souple sur le freinage

Ne jamais freiner à fond, pratiquement 50% moins que la normale. Freiner tôt et en continu. Ne pas freiner dans les flaques 

Intelligent dans les virages

Possible de prendre des virages dans la dry line s’il s’agit de virages très courts style chicanes par exemple. Préférable de suivre la dry line en ayant ralenti plutôt que prendre la wet line.

Les implications de la pluie sur votre setup

Ajuster votre conduite ne serait rien sans un ajustement de votre setup, en effet votre configuration doit refléter votre conduite.

iracing pluie chevrolet

Suspensions

Moins cruciales par temps de pluie vous aurez besoin d’avoir des suspensions plus souples. En effet, étant donné que vous roulez moins vite, les forces exercées lors des virages sont moins importantes. Par conséquent, je vous recommande des suspensions softs, réduisez donc vos réglages au niveau des barres anti roulis.

Aéro

Avoir de l’adhérence en plus est toujours le bienvenu lorsque la piste est mouillée, si votre voiture dispose d’ailerons ou de diffuseurs c’est le moment de vous en servir, soyez généreux.

Brake Bias

En ce qui concerne votre brake bias, mieux vaut opter pour un réglages favorisant les freins arrières. En effet, par temps de pluie il est préférable de freiner en douceur, il y aura donc moins de transfert de poids entre l’avant et l’arrière de la voiture. A la manière d’un chasse-neige, vos roues avant dégagent une partie de l’eau stagnante sur la route ce qui améliore le grip des roues arrières. Plus la pluie est importante, plus il est intéressant de basculer le freinage à l’arrière.

Autres astuces

Comme précisé plus haut, les surfaces lisses sont à éviter, par conséquent toutes les surfaces peintes ne vous feront aucun cadeau. Pire que les flaques sur le circuit, ne roulez jamais sur les vibreurs ou les lignes intérieures et extérieures des pistes.

En complément du freinage, pensez à mettre l’ABS et le traction control en mode pluie sur les voitures qui le peuvent. 

Enfin, bien qu’il s’agisse de la base, faites en sorte d’équiper les pneus pluie, cela peut sembler bête mais ça reste un nouveau réflexe à avoir.

Les voitures concernées

Comme précisé dans le patch note de la saison 2 2024, rappelons que toutes les voitures ne sont pas concernées par la pluie. Pour le moment, seule une quinzaine de véhicules sont compatibles avec le système Tempest. Les plus attentifs remarquent qu’il s’agit du roster complet de l’IMSA ainsi que quelques monoplaces :

  • Acura ARX-06 GTP
  • BMW M Hybrid V8 GTP
  • Cadillac V-Series.R GTP
  • Porsche 963 GTP
  • Dallara P217 LMP2
  • Audi R8 LMS GT3
  • BMW M4 GT3
  • Ferrari 296 GT3
  • Lamborghini Huracan GT3
  • Mercedes-AMG GT3
  • Porsche 911 GT3 R
  • Toyota GR86
  • Super Formula Lights
  • FIA F4
  • Ray FF1600

Conclusion: Ce que vous devez retenir

En conclusion, rouler sous la pluie sur iRacing vous demandera un travail d’apprentissage au niveau des trajectoires. Vous devrez adapter vos lignes de conduite en fonction des précipitations et savoir quand choisir la wet line et quand privilégier la dry line. De même, adopter une conduite souple, faites en sorte de freiner doucement mais plus tôt et d’accélérer graduellement. Enfin, revoyez les éléments clés de votre setup à savoir, vos suspensions, l’aero et le brake bias.

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *