Aller au contenu

Cockpit ou Wheel Stand ? Choisissez l’équipement qui vous correspond

Choisir entre un stand ou un cockpit est une étape indispensable dans la parcours d’un simracer puisqu’il s’agit de la clé de voûte de votre setup. Bien que l’on puisse penser qu’un cockpit reste une meilleure option qu’un stand, la pratique n’est pas aussi simple. En effet,  les deux équipements disposent chacun de leurs propres caractéristiques rendant le choix plus complexe. De plus, ils s’adressent à des profils de joueurs différents. Joueur chevronné à la recherche de comment améliorer son setup ou nouveau venu en quête de conseils vous êtes au bon endroit. Aujourd’hui on se penche sur comment choisir le support le plus adapté à votre usage. Avantages, inconvénients nous vous aideront à trouver votre configuration idéale.

wheel-stand-ou-cockpit
Stand ou Cockpit ?

Les éléments à prendre en compte

Avant d’aller dans le détails des deux équipements voici la liste des éléments que vous devez considérer au moment de faire votre choix:

  • La place dont vous disposez chez vous.
  • La stabilité de la structure, puisqu’elle influencera votre conduite et votre immersion.
  • L’ajustabilité, un facteur qui peut parfois passer au second plan alors qu’il est primordial d’un point de vue confort. 
  • le budget, combien êtes vous prêt à mettre dans ce projet ?
  • Votre projet, avez-vous envie de vous investir sur le court, moyen ou long terme ? 

Le Wheel Stand: souplesse et simplicité 

Le wheel stand (ou stand de course dans la langue de Molière) est avant tout conçu pour être pratique. À l’inverse d’un cockpit, le stand est une plateforme qui n’est pas totalement rigide sur laquelle vous pouvez installer indépendamment volant, pédalier, boîte de vitesses et frein à main. Noter aussi que les stands ne sont pour la plupart pas équipés de siège, ils s’associent simplement à votre chaise classique.

De la même manière, les meilleurs wheel stand peuvent ainsi se démonter ou se replier facilement pour pouvoir être rangés. Ce qui évite évidemment d’encombrer votre coin de jeu ad vitam æternam comme le fait un cockpit… Certains modèles premium, comme le Wheel Stand 2.0 de Next Level Racing se déplient et se replient en moins de 5 minutes ! Mieux encore, certains peuvent même être complétés au fur et à mesure, avec châssis supplémentaire ou siège baquet additionnel. 

Enfin, outre l’adaptabilité, les wheel stands disposent d’un autre avantage majeur : le prix. À gamme équivalente, un cockpit coûtera au minimum une centaine d’euros de plus qu’un wheel stand ! De toute évidence, ce prix réduit constitue un atout de poids pour les petits budgets et aussi une bonne opportunité pour les débutants. Le stand vous permet de démarrer sérieusement le simracing sans trop se prendre la tête. 

Les stands les plus populaires

Parmi tous les stands disponibles sur le marché 3 modèles se démarquent:

GT Omega APEX
GT Omega
GT Omega APEX
  • Stand classique
  • Structure en métal
  • Ajustable (hauteur volant/inclinaison pédalier)
  • Support frein à main inclus
Wheel Stand 2.0
Next Level Racing
Wheel Stand 2.0
  • Stand Classique
  • Direct Drive ready
  • Support levier de vitesse inclus
  • Structure en acier
  • Ajustable
Playseat Challenge
Playseat
Playseat Challenge
  • Stand avec siège
  • Pliable
  • Bonne position de conduite

A noter que Next Level Racing dispose aussi de stand pliable comme Playseat mais on s’approche finalement plus d’un cockpit que du stand.

Cockpit complet = engagement total 

Si l’avantage du stand est d’être pliable et compact pour être plus simple à ranger, l’atout du cockpit (ou « rig ») vient de sa rigidité ! En effet, la conduite est avant tout une question de précision et de continuité. Une fois installé et réglé, votre cockpit ne bouge plus d’aucune manière. 

À la fois plus stable et plus solide que les wheel stands, le cockpit est l’assurance que votre setup volant, pédalier et  siège, reste parfaitement aligné pendant des années. A l’inverse, même les wheel stands les mieux conçus finissent par osciller une fois équipés des modèles de volant direct drive les plus puissants (au delà de 10Nm). Les pilotes exigeants, apprécieront cette stabilité à toute épreuve au mérite de la centaine d’euros supplémentaires.

Autre caractéristique, le cockpit représente un ensemble, puisqu’il vient le plus souvent avec un siège. Fabriquée spécialement pour émuler les sensations de conduite à haute vitesse, cette assise sera de meilleure qualité que le siège de bureau auquel vous comptez relier un wheel stand. Ainsi, si vous avez l’habitude d’enchaîner les heures de jeu durant les courses d’endurance par exemple, l’utilisation d’un siège baquet prend tout son sens … Puis, il faut bien admettre qu’un bon siège racing c’est la classe !

Ceci étant dit, on le répète, le cockpit est un équipement qui se veut volontairement encombrant au profit de la stabilité contrairement au stand. Un tel équipement ne peut donc pas être démonté/remonté au gré des utilisations. En bref, le cockpit est avant tout adapté aux pilotes avec de l’expérience ayant un espace dédié sans oublier le budget qui va avec. 

Les stands les plus populaires

Comme pour les stands, voici 3 cockpits relativement populaires au sein de la communauté:

F GT Elite
Next Level Racing
F GT Elite
  • Cockpit Aluminium
  • Hautement ajustable (hauteur inclinaison de tous les éléments) 
  • Extrêmement Robuste
  • +1000€
PRIME
GT OMEGA
PRIME
  • Cockpit Aluminium
  • Ajustable
  • Rigide
  • -1000€
GT1 EVO
SimLab
GT1 EVO
  • Cockpit Aluminium
  • Ajustable
  • Robuste
  • -500€ (sans siège)

Le wheel stand pour les débutants et le cockpit pour les pilotes chevronnés ?

Voilà un raisonnement qui peut faire sens, mais un peu raccourci tout de même… D’abord parce que certains stands haut de gamme permettent des performances tout à fait correctes, même s’ils seront à priori moins durables qu’un cockpit. 

La véritable divergence entre cockpit et wheel stand se fera finalement en fonction de deux facteurs : le prix et l’espace. Si vous disposez des deux, autant investir directement dans un cockpit, vous disposerez ainsi d’un setup durable qui fera du profit. En revanche, si vous manquez d’espace chez vous, mieux vaut miser sur un wheel stand facile à ranger entre deux utilisations.

Enfin, si c’est le prix initial qui pose problème, notez que rien ne vous empêche d’enrichir petit à petit votre wheel stand avec du matériel de meilleure qualité, ou de le compléter plus tard avec les « add ons ». Un bon moyen de se faire un petit plaisir régulièrement au fur et à mesure que votre passion grandit.

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *