Aller au contenu

Bass Shaker & Simracing: Le guide pour booster votre setup

Faire du simracing c’est avant tout être à la recherche de l’immersion la plus fidèle possible. Ainsi, ce sont les équipements tels que votre volant, cockpit et pédalier qui permettent de reproduire un certain ressenti de conduite. Une sensation qui peut être frustrante puisqu’elle est satisfaisante mais sans complètement aller au bout. C’est alors que vient la question du Bass Shaker, ou l’équipement qui peut faire basculer votre setup dans une toute nouvelle dimension. A la recherche d’une expérience de conduite plus viscérale ou simplement curieux d’en savoir plus sur les Bass Shaker et le simracing, vous êtes au bon endroit.  

Bass-Shaker-Simracing
Bass Shaker & Simracing

Qu’est-ce qu’un Bass Shaker ?

Pour faire simple, le bass shaker est un système qui permet de traduire des actions en vibrations par l’intermédiaire d’un système acoustique. En Simracing, le bass shaker est utilisé pour retranscrire les turbulences de la voiture, vibreur, nid de poule, gravier, changement de régime, en somme toutes les informations de télémétries. 

Les bass shakers ne sont pour autant pas exclusifs au simracing et peuvent aussi servir pour des simulateurs de vols ou même des FPS ! Ils sont également très répandus dans tout ce qui touche à la hi-fi.

Fonctionnement

Sans trop entrer dans les détails, les bass shakers sont reliés à un amplificateur lui-même relié à votre ordinateur par l’intermédiaire d’une carte son spécifique. En effet, il est important d’avoir une carte son à part, autrement, les bass shakers réagiront à l’audio du jeu et non à la télémétrie.

A noter que certains ampli disposent d’une carte son intégrée, il suffira donc simplement de connecter l’appareil à votre ordinateur. Dans le cas contraire, vous devrez vous munir d’une carte son usb externe pour faire la liaison. Pas de panique, les prix restent raisonnables, environ 15-20€ pour un modèle plus que convenable.

Matériels nécessaires et branchement d’un système Bass Shaker. 

Pour la réalisation de votre système vous aurez besoin du matériel suivants:

  • Bass shaker (le nombre dépend de vos envies)
  • Amplificateur
  • Alimentation (pour l’ampli)
  • Carte son (si non intégrée avec l’ampli)
  • Câbles audio (souvent fourni avec les bass shaker)
  • Simhub (logiciel de télémétrie)
Bass shaker branchement
Bass shaker branchement

Comprendre la notion de “Puissance” (Watt)

Pour la partie branchement vous devez avoir certains éléments en tête, à savoir la notion de Watt et de Ohm. Simplement, il faut vous assurer que les Watt de votre ampli soient suffisants pour alimenter les watts de vos shakers. Vous pourrez retrouver ces informations en consultant les fiches produits.

Cependant, basez vous sur la valeur Watt RMS qui correspond à la puissance constante délivrée par les shakers ou l’ampli. Concernant l’ampli, il faut bien faire attention à ce qu’il s’agisse de la puissance “per channel” c’est-à-dire la puissance envoyée à chacun des shakers. 

Par exemple, pour brancher deux shakers de 50w RMS vous aurez besoin d’un ampli pouvant générer 50w RMS per channel. Aussi, il est possible d’avoir un ampli plus puissant que les watts des shakers mais attention à ne pas aller au-delà de leurs limites sous peine d’une forte dégradation.

La résistance ou impédance (ohm)

La notion de ohm (Ω) équivaut à la résistance électrique dans un système, c’est cette valeur qui influencera la manière dont vous devrez réaliser votre branchement.

De manière générale, votre ampli ne doit pas avoir plus d’ohm que vos shakers mais l’inverse est tolérable. Par exemple, 1 bass shaker de 8ohm peut être relié à un ampli de 4 ohm mais pas l’inverse.

Exemples de branchements bass shakers standards

Voyons rapidement quelques exemples pour clarifier tous les éléments précédents

 Branchement d’un bass shaker

Le branchement le plus simple, puisqu’il suffit de relier le shaker à l’ampli en s’étant assuré de la compatibilité des ohm et des watts bien sûr.

bass-shaker-branchement-simple
Branchement simple

Branche de deux bass shaker (en série ou dérivation)

Pour le montage à deux bass shakers vous avez le choix entre un système en série ou en dérivation, tout dépendra de votre amplificateur et des bass shakers. Montés en série, deux bass shakers de 4 ohm feront monter l’impédance du système à 8 ohm.

bass-shaker-branchement-double-serie
Branchement en série

Inversement, un branchement en dérivation avec deux shakers de 8 ohm fera redescendre l’impédance à 4 ohm. 

bass-shaker-branchement-double-derivation
Branchement en dérivation

Au-delà de deux bass shakers le principe reste le même mais en plus complexe, pour les branchements, un système en dérivation est conseillé.

Pourquoi équiper son setup d’un bass shaker ?

Le bass shaker est un équipement immersif qui augmente la simulation en plusieurs points.

Sur la piste, il s’agit d’une toute nouvelle dimension avec la sensation des aspérités autrefois uniquement retranscrite par le volant. Aussi, bien qu’ils ne produisent pas de son, les bass shakers viennent souligner certains éléments auxquels on ne prête pas forcément attention en temps normal. Il peut s’agir du démarrage d’une voiture avec les vibrations du moteur mais aussi des changements de rapport ce qui pousse l’immersion assez loin.

Ainsi, l’ajout de bass shaker reste très intéressant d’un point de vue prix/immersion tout le monde n’ayant pas les moyens ni la place pour un cockpit dynamique.

Vous l’aurez donc compris les bass shakers sont là pour l’immersion plus que pour la performance. Ils ne sont pas indispensables jusqu’au jour où l’on essaie …

Bass Shaker et consoles (PS5/PS4/XBOX One/Series X)

Il est également possible d’avoir des bass shakers sur console même si le principe reste le même, le montage est un peu différent. Les systèmes consoles avec un câble optique type PS4 et Xbox sont plutôt simples à monter. Sur PS5 un ordinateur sera nécessaire afin de faire la passerelle entre la console et le logiciel de télémétrie. Dans certains cas, il est possible qu’un Subwoofer soit nécessaire pour bien régler les vibrations et éviter les conflits entre sons du jeu et bass shaker.

Les modèles de bass shaker les plus populaire

ButtKicker : Forcément, si la marque est devenue le nom courant, ce n’est pas pour rien ! C’est en effet LA référence depuis plusieurs années. On recommandera notamment le Gamer Plus, qui utilise l’USB plutôt qu’un signal audio pour se connecter plus simplement et filtrer plus efficacement les sons. Sinon, le Gamer Pro sorti cette année est déjà très populaire car plus grand et plus puissant. Mais aussi plus cher et bruyant !

En fait, qu’importe le modèle, la marque ButtKicker est toujours assez chère. Toutefois, les équipements sont de bonne qualité et faciles à installer.

Dayton Audio : une autre marque made in USA, mais avec des gammes de prix plus variées. Le BST-1 par exemple est un bass shaker de 50 watts disponible pour une cinquantaine d’euros, parfait pour un premier essai. Mais si vous voulez de la puissance, privilégiez plutôt le BSK-2 avec ses deux haut-parleurs et ses 200 watts. Parfait pour les jeux de courses ou des simulateurs de vols. 

Bass Shaker et Butt kicker

Le terme Butt Kicker désigne en réalité une marque de Bass Shaker dont le nom s’est instauré dans le langage commun, un peu comme “kleenex” pour désigner des mouchoirs.

Faut-il obligatoirement un cockpit pour installer un bass shaker ?

Non, les bass shakers s’adaptent très bien à des chaises gamers classiques ou des stands.

Quel est le nombre idéal de bass shaker pour un bon setup ?

Il n’existe pas de nombre exact, généralement il est recommandé d’avoir au minimum 4 bass shakers pour un cockpit afin de simuler les 4 roues. Pour une chaise 2 bass shakers peuvent suffir, soit un sous le siège et un dans le dos ou un dans le dos et un au niveau du pédalier.

Brancher les bass shaker en série ou en dérivation ?

Vous pouvez brancher vos bass shakers en série ou en dérivation tout dépend de l’impédance de votre système. 

Vincent Pable

Vincent Pable

Auteur autodidacte, fan de sport mécanique, pilote (virtuel) quand le temps me le permet. Passionné par l'univers du Simracing j'aime partager mon avis sur les dernières innovations du secteur !

Partager un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *